Anything you want

Auteur : Derek Sivers

Année de parution : 2011

couverture du livre
Cliquer pour accéder à la source de l'image

Publié le :

đŸ„‡đŸ„ˆđŸ„‰ Le livre en 3 phrases

  1. Rechercher ce qui nous rend heureux
  2. Faire ce que l’on a envie de faire pour son propre plaisir
  3. Rendre service aux autres

🎣 Impressions

J’ai adorĂ© ce livre ! Le schĂ©ma de pensĂ©e de l’auteur me correspond tout Ă  fait et je partage ses points de vue. C’est un livre trĂšs court et facile Ă  lire. L’auteur semble ĂȘtre une personne humble malgrĂ© son succĂšs et nous dĂ©livre de bons conseils.

🔎 Comment je l’ai dĂ©couvert

Une des recommandations d’Ali Abdaal.

🎯 Qui devrait le lire

Tous ceux qui cherchent Ă  crĂ©er un business pour leur propre plaisir et dans le but d’aider d’autres gens. Ceux qui n’aspirent pas Ă  diriger une grosse entreprise et qui veulent rester “petit” et indĂ©pendants.

đŸŽ‰ïž Qu’est-ce que le livre a changĂ© chez moi

Comment ma vie / comportement / idées / pensées ont évolués aprÚs la lecture de ce livre.

  • J’ai dĂ©couvert que d’autres personnes raisonnaient comme moi et qu’en plus elles avaient rĂ©ussi Ă  monter une affaire trĂšs fructueuse et enrichissante tout en gardant des valeurs humaines. Cela me motive encore plus Ă  continuer dans cette direction, c’est-Ă -dire faire ce qui me plaĂźt, apprendre par moi-mĂȘme et rĂ©soudre des problĂšmes auxquels n’importe qui peut faire face.

  • Je souhaite rencontrer plus de personnes de ce type et m’associer avec eux.

💬 Mes 3 citations prĂ©fĂ©rĂ©es

Starting with no money is an advantage. You don’t need money to start helping people.

Never allow paid placement. (Because it’s not fair for who can’t afford it.)

When you want to learn how to do something yourself, most people won’t understand. They’ll assume the only reason we do anything is to get it done, and doing it yourself is not the most efficient way.

📝 RĂ©sumĂ© + notes personnelles

Le livre retrace le parcours de Derek Sivers et de son site web permettant aux musiciens indépendants de vendre leurs CD (www.cdbaby.com).

L’histoire est divisĂ©e en 40 petits chapitres qui relatent la crĂ©ation et le dĂ©veloppement de son projet tout en donnant son avis sur la maniĂšre de procĂ©der.

Le livre s’ouvre sur une liste des principes que l’auteur considĂšre comme essentiels et intrinsĂšques Ă  tout projet :

  • Votre business n’est pas une question d’argent, le but est de rĂ©aliser votre rĂȘve pour vous et pour les autres.

  • Lorsque vous crĂ©ez une entreprise vous crĂ©ez une utopie, vous pouvez donc y crĂ©er votre monde parfait.

  • Ne jamais faire quelque chose uniquement pour l’argent.

  • Le succĂšs arrive lorsque vous persistez et cherchez Ă  vous amĂ©liorer, pas lorsque vous promettez une solution fictive.

  • Votre projet d’entreprise est floue au dĂ©but. Avant de commencer, vous ne connaissez pas forcĂ©ment les attentes des gens.

  • DĂ©butez sans argent est un avantage, vous n’avez pas besoin d’argent pour commencer Ă  aider les autres.

  • Vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde.

  • Automatisez votre entreprise aprĂšs son succĂšs, mettez en place des moyens de laisser les choses se dĂ©rouler toutes seules aprĂšs l’envol de votre projet.

  • Le but de tout ceci est de faire quelque chose qui vous rende heureux, donc ne crĂ©ez que ce qui vous satisfait rĂ©ellement.

Une des premiĂšres idĂ©es est l’absence de regret. Je suis entiĂšrement d’accord avec le principe de ne jamais regretter quelque chose que l’on a fait ou bien que l’on aurait voulu faire mais qui ne s’est finalement pas rĂ©alisĂ©e.

Si ce qui vous motive est d’aider les gens, vous pouvez commencer dĂšs Ă  prĂ©sent sans vous soucier du budget car gĂ©nĂ©ralement aucun budget n’est nĂ©cessaire pour dĂ©buter. L’argent viendra avec la rĂ©ussite de votre projet, Ă  ce moment vous pourrez dĂ©velopper la forme mais le plus important est le fond de votre projet, c’est-Ă -dire proposer quelque chose d’utile pour les autres. Avant de crĂ©er assurez-vous que cela vous plaise, ne dĂ©butez pas un projet avec pour seul but de gagner de l’argent. Prendre du plaisir Ă  crĂ©er est essentiel.

Ne jamais autoriser des placements de produits. Ne jamais autoriser de la publicitĂ© sous quelconque forme. Le but de votre affaire n’est pas de faire de l’argent mais de rendre service. En incluant des publicitĂ©s indĂ©sirables, vous gĂąchez l’expĂ©rience de l’utilisateur.

Je suis entiĂšrement d’accord avec ce principe. La publicitĂ© est quelque chose que je ne tolĂšre pas dans le partage et dans la dĂ©marche d’aider les autres. La publicitĂ© ne fait pas partie du projet, c’est un parasite qui interfĂšre avec la crĂ©ation. Vous devriez considĂ©rer que le but n’est pas de faire du profit mais bien de proposer un service.

Dans le chapitre “If it’s not a hit, switch”, Derek conseille de persister dans son travail comme de nombreux autres auteurs et entrepreneurs. En revanche, ce qui est vraiment important est de percevoir les signes du succĂšs ou de l’Ă©chec. Si l’idĂ©e ne rencontre que peu d’engouement auprĂšs du public c’est qu’elle n’est pas la bonne. Il faut persister dans le fait d’innover et de proposer des choses mais il faut aussi savoir changer d’idĂ©e ou de thĂšme afin de ne pas rester bloquĂ© sur une seule idĂ©e qui ne dĂ©colle pas. Cet argument, bien que valable, peut ĂȘtre nuancĂ©. En admettant que le projet est un peu trop en avance sur son temps, il est possible qu’il ne fonctionne pas Ă  son lancement mais qu’il revienne au goĂ»t du jour aprĂšs une Ă©volution du monde ou du marchĂ©. Il faut donc ĂȘtre Ă  l’affĂ»t et ĂȘtre prĂȘt Ă  rebasculer sur ce projet si une occasion se prĂ©sente par la suite.

Derek ne cherche pas Ă  compliquer les choses en rentrant dans le monde de la Bourse, de l’Ă©conomie et des termes compliquĂ©s rĂ©servĂ©s Ă  une poignĂ©e Ă©litiste. Pas d’investissement, pas d’actionnaires, pas de cĂŽte en Bourse. Il conseille mĂȘme de dĂ©velopper soi-mĂȘme son site web plutĂŽt que de faire appel Ă  un dĂ©veloppeur afin d’Ă©viter de perdre de l’argent et d’en profiter pour renforcer ses connaissances en apprenant Ă  programmer.

Bien sĂ»r si vous ĂȘtes allergique Ă  la programmation il ne faut pas forcer les choses mais essayez tout de mĂȘme de vous y intĂ©resser un minimum avant de baisser les bras ! Rappelez-vous que vous n’avez pas de budget au commencement, mais rien ne vous empĂȘchera de faire appel Ă  un professionnel par la suite, surtout si vous disposez des moyens financiers.

L’auteur revient souvent sur le fait de placer les clients au coeur des dĂ©cisions et des enjeux. Tout le projet doit se baser sur aider les clients afin de les rendre heureux Ă  leur tour. Lorsque vous voulez prendre des dĂ©cisions, n’hĂ©sitez pas Ă  leur demander leur avis car votre dĂ©cision aura sĂ»rement un impact sur eux. Cette approche peut sembler Ă  l’opposĂ© des coutumes mais il ne faut pas oublier que le premier intĂ©rĂȘt de votre business repose sur le fait d’apporter une solution Ă  des gens, tout comme vous pourriez en avoir besoin dans un autre domaine. En rendant service aux personnes qui se retrouvent confrontĂ©es Ă  un problĂšme que vous avez eu par le passĂ©, vous les rendez heureux d’avoir trouvĂ© une solution et vous vous rendez heureux de les avoir aidĂ©s.

Une idĂ©e aussi bonne soit elle ne reprĂ©sente pas grand chose tant qu’elle n’est pas mise en oeuvre. Le seul moyen de se rendre compte de son impact de la rĂ©aliser. Si elle est rĂ©ellement utile et bonne, elle rapportera sans doute beaucoup d’argent. Ainsi, une idĂ©e mĂ©diocre mais rĂ©alisĂ©e vaut mieux qu’une idĂ©e exceptionnelle Ă  l’Ă©tat de rĂ©flection. Les idĂ©es ne sont qu’un facteur multiplicatif selon Derek Sivers. Une idĂ©e ne rapporte rien, mais son exĂ©cution si.

Il propose de ne pas s’embĂȘter avec les mentions lĂ©gales et autres politiques de confidentialitĂ© car presque personne ne s’en prĂ©occupe.

Effectivement je considĂšre cela comme du temps perdu autant Ă  lire qu’Ă  Ă©crire. Pour autant je pense que la politique de confidentialitĂ© d’un site internet est relativement importante dans un monde oĂč toutes nos donnĂ©es peuvent ĂȘtre revendues Ă  notre insu. Pouvoir rassurer (ou du moins informer) les clients sur votre transparence est un gage de qualitĂ© non nĂ©gligeable selon moi. Je tends d’ailleurs Ă  Ă©viter les services ayant des politiques de confidentialitĂ© obscures et ambigĂŒes.

Votre idĂ©e n’est qu’une maniĂšre de procĂ©der et de rĂ©soudre un problĂšme ; il en existe sĂ»rement d’autres. Ne vous focalisez pas sur une seule façon mais sur toutes celles qui peuvent exister.

Lorsque vous voulez apprendre Ă  faire quelque chose de nouveau, on vous conseillera souvent de faire appel Ă  un professionnel. Ceci est la solution facile et simpliste. Il existe pourtant la solution de le faire soi-mĂȘme mais celle-ci est souvent delaissĂ©e car vous pensez que le rĂ©sultat ne sera pas Ă  la hauteur ou pas dans les temps. C’est pourtant la meilleure maniĂšre d’apprendre et de renforcer vos connaissances. Apprenez, essayez, Ă©chouez. Rappelez-vous que le but de votre entreprise est de faire quelque chose qui vous rende heureux. En apprenant Ă  surmonter par vous-mĂȘmes les problĂšmes, vous en tirerez une satisfaction supplĂ©mentaire.

Une fois que votre entreprise prend de l’ampleur et gagne en notoriĂ©tĂ©, de plus en plus de travail s’impose. Vous n’ĂȘtes plus aussi heureux qu’au dĂ©but. DĂšs lors que ce moment arrive il faut penser Ă  dĂ©lĂ©guer une partie des tĂąches pour ne pas ĂȘtre surmenĂ©. Cependant, ne dĂ©lĂ©guez pas tout le travail sinon vous risquez de perdre toute autoritĂ© sur vos employĂ©s. Il faut trouver un juste milieu en Ă©tant toujours prĂ©sent pour prendre les dĂ©cisions importantes.

Le jour oĂč votre business ne vous rend plus heureux car l’ambiance dans l’Ă©quipe est devenue mauvaise ou que vous n’arrivez plus Ă  gĂ©rer ce qui est devenu une grosse entreprise, n’hĂ©sitez pas Ă  franchir le pas de vendre. MĂȘme si cette idĂ©e vous rebute initialement, car il s’agit de votre entreprise, il ne faut pas qu’elle devienne un poison dans votre vie. En vendant, vous vous libĂ©rez d’une contrainte importante et vous pourrez alors vous focalisez sur une nouvelle idĂ©e toute fraĂźche et recommencer de zĂ©ro dans le but de retrouver votre sentiment de bonheur initial.

N’oubliez pas les principes fondamentaux du livre : soyez heureux et crĂ©ez dans un but dĂ©sintĂ©ressĂ© et utile !