Aucun résultat à afficher.

The French Dispatch

Réalisé par Wes Anderson avec Timothée Chalamet, Bill Muray, Benicio del Toro 2021 1h43 Comédie Dramatique

affiche du film

Cliquer pour accéder à la source de l'image

Cliquer pour accéder à la source de l'image

Posté le 28 Oct 2021

Cette review est extraite de mon Top 10 des films d’octobre 2021

Je suis allĂ© voir The French Dispatch uniquement en raison de la bande-annonce, qui m’a happĂ© par ses couleurs, ses plans intrigants et son casting incroyable. D’habitude, j’essaie de ne pas regarder la bande-annonce ou lire le synopsis avant de voir un film. Je me fie uniquement Ă  l’affiche, ce qui est tout aussi idiot mais bon, chacun sa mĂ©thode.

Le rĂ©dacteur en chef de The French Dispatch vient de dĂ©cĂ©der. Quatre journalistes racontent alors une histoire qu’ils ont Ă©crites se dĂ©roulant Ă  Ennui-sur-BlasĂ©, une petite ville française dont The French Dispatch est le journal local.

Les dialogues et la voix-off censĂ©e nous expliquer le contexte vont si vite qu’il est vraiment compliquĂ© de suivre le film. Les plans aussi vont trop vite alors qu’ils sont si riches en dĂ©tails et mĂ©riteraient que la camĂ©ra s’y attarde davantage. A cause de cette frĂ©nĂ©sie, le spectateur est perdu, noyĂ© au milieu d’un nombre considĂ©rable d’Ă©lĂ©ments. Il n’y a aucun personnage principal car les quatre histoires sont complĂštement indĂ©pendantes. Ce scĂ©nario alambiquĂ© et cette absence de fil conducteur gĂąchent considĂ©rablement un film qui aurait pu ĂȘtre sublime. L’alternance de noir&blanc/couleur est vraiment bien, on passe d’un format 1,37 Ă  un plan large, bref ça foisonne de bonnes idĂ©es. Chaque plan est un tableau, le travail de Wes Anderson est indĂ©niable sur ce point mais la mise en scĂšne devient lassante Ă  la longue tellement elle est Ă©triquĂ©e et carrĂ©e. La musique aussi est Ă  l’honneur mais elle est trop souvent coupĂ©e par l’intervention d’un personnage. Le casting est pourtant incroyable, tous les acteurs du moment sont lĂ  : Chalamet, Seydoux, Brody, Wright, Amalric, del Toro, Murray, Khoudri, Waltz, Park, Wilson, Swinton ! La liste est interminable. Malheureusement, malgrĂ© ça je n’ai pas rĂ©ussi Ă  accrocher, et, Ă  l’image du nom de la ville, je me suis ennuyĂ©. De plus, tous les plus beaux Ă©lĂ©ments du film se retrouvent dans la bande-annonce qui supprime la surprise. MalgrĂ© de trĂšs bons Ă©lĂ©ments indĂ©niables, j’ai donc Ă©tĂ© trĂšs déçu par The French Dispatch.

âŹ†ïž